Mercredi 23 mai 2012

Conférence de Roger FAJNZYLBERG

Directeur Général de l'OSE (Œuvre de Secours aux Enfants)

OSE: 100 ans d'histoire

au restaurant "La Manufacture" - Centre Colbert de Châteauroux (Indre)
L'Œuvre de Secours aux Enfants (OSE) a 100 ans. L'OSE est à ce titre l'une des premières ONG du XXe siècle.
Beaucoup connaissent cette association pour son rôle héroïque dans le sauvetage des enfants en France pendant la Seconde Guerre mondiale et pour le travail social qu'elle a mené en Tunisie et au Maroc. Aujourd'hui, l'association basée en France poursuit son travail à l'écoute des besoins dans cinq domaines : l'action médico-sociale, l'enfance en danger, le handicap, l'accueil des personnes âgées dépendantes et le soutien aux survivants de la Shoah.
L'heure est donc à la célébration. De nombreux événements sont organisés en France. A cette occasion, l'Alliance France-Israël pour le département de l'Indre a accueilli Roger FAJNZYLBERG pour évoquer les 100 ans d'actions de l'OSE,1912-2012.




La Nouvelle République du 25/05/2012
Paula Kérob a présenté l'invité, directeur général de l'Ose.
Invité par l'Alliance France-Israël, présidée par Paula Kérob, le directeur général de l'Œuvre de secours aux enfants (Ose), Roger Fajnzylberg, a présenté, à l'hôtel Best Western, son association qui fête, cette année, ses cent ans d'histoire. Créée par des médecins juifs de Saint-Petersbourg, l'objectif était alors de mettre en place un système de santé moderne à l'intention des populations juives exclues du système de protection médico-sociale russe.
"Dans tout l'est de l'Europe, la population juive était majoritaire, rappelait M. Fajnzylberg.
En Russie, en Pologne, en Moldavie, le yiddish était un langage extrêmement parlé. Ces médecins ont voulu sortir cette population de la misère en leur inculquant des règles d'hygiène, de soins, de vaccinations… L'association a débuté comme ça et s'est développée par la suite. "
Cela concernait quelque cinq millions de juifs russes. Quelques années après la guerre de 1914-1918, l'Ose quitte la Russie pour se réfugier en Allemagne, en 1923. Albert Einstein en est le président d'honneur. Fuyant dès 1933 le régime nazi, l'Ose s'installe en France. Pendant la guerre de 1939-1945, de nombreux enfants sont extraits des camps de concentrations et placés dans des centres d'hébergement et des familles d'accueil. L'écrivain et prix Nobel, Elie Wiesel, était l'un de ces enfants accueillis à la fin de la guerre dans une famille normande.
De nos jours, l'Ose œuvre toujours pour les enfants, sans distinction de race ou de confession, et propose des structures de santé, d'autres en faveur du handicap et aussi des accueils de jours pour les malades d'Alzheimer.
En savoir plus: www.ose-france.org
Cor. NR, Gilles Guillemain